Skin aging Avène

Vieillissement cutané

Quelques rides et ridules, une peau moins veloutée, un teint moins éclatant, une perte de fermeté... Autant de signes d’alerte du temps qui passe…

L’avis de notre médecin

Questions / Réponses
  • Deux catégories sont à retenir :
    1    - Les rétinoïdes, dérivés de la vitamine A
    •    Parmi les rétinoïdes, certains sont des médicaments topiques, qui nécessitent une ordonnance de la part de votre médecin.
    •    D’autres, comme le rétinaldéhyde, ont un statut de produit "dermo-cosmétique" et peuvent être achetés sans ordonnance. En se transformant physiologiquement en vitamine A active selon les besoins de la peau, le rétinaldéhyde agit en profondeur pour relancer le métabolisme cellulaire, et en surface pour améliorer la luminosité du teint.
    2    - L’acide hyaluronique
    Composant majeur de la peau, il est synthétisé par les cellules de l’épiderme (kératinocytes) et du derme (fibroblastes). Cette synthèse diminue avec l’âge. Or, le rôle de soutien de l’acide hyaluronique est essentiel : il assure la souplesse, l’élasticité de la peau et également son hydratation.
    Il existe aujourd’hui des soins dermo-cosmétiques qui permettent de pallier cette carence en augmentant la concentration d’acide hyaluronique dans la peau.

  • Les principales techniques sont :
    -    Les peelings, qui sont de profondeur variable ; 
    -    Les dermabrasions au laser, avec plusieurs techniques possibles ; 
    -    Les expositions à plusieurs types de lumières lasers ou non lasers ;
    -    Les injections de produits qui remplissent les creux des rides : collagène, ou acide hyaluronique ;
    -    Les injections de toxine botulique pour les rides d’expression profondes, d’origine musculaire.
    -    La chirurgie esthétique : dans certains cas des liftings du visage ou du cou, des opérations des paupières (blépharoplasties) sont justifiés.
    La décision d’utiliser l’une ou l’autre de ces techniques repose sur un examen individuel. Tous les vieillissements ne sont pas les mêmes, toutes les attentes ne sont pas identiques, tous les besoins ne sont pas comparables.

  • La ménopause correspond à un arrêt des sécrétions ovariennes, dont les oestrogènes qui exercent un effet positif sur la tonicité et l’épaisseur de la peau. Ainsi la ménopause est un des facteurs du vieillissement cutané, mais c’est un facteur moins important que les expositions solaires.

  • Il est prouvé que les fumeurs ont des modifications cutanées qui participent à une augmentation du vieillissement cutané : rides, jaunissement du teint (raison de plus pour envisager d’arrêter de fumer ou de ne pas commencer).

  • De nombreux suppléments nutritifs contenant des vitamines, des acides aminés, des oligoéléments, revendiquent une action anti-âge, en général par le biais d’une possible action protectrice contre les radicaux libres.

  • Oui, il est effectivement impossible d’avoir la même peau à 60 ans qu’à 20 ans.
    Mais toutes mesures que nous avons indiquées permettent de corriger les conséquences du vieillissement, notamment celles liées au le soleil. Alors, vous pouvez garder le sourire, qui est lui aussi un excellent anti-âge.

  • Avec le temps, la peau devient moins bien structurée. De ce fait, elle se déshydrate plus facilement, se fragilise, et résiste moins bien aux agressions extérieures (climatiques, pollution, hygiène non adaptée …). Il convient donc de l’hydrater régulièrement à l’aide de soins dermo-cosmétiques adaptés qui favorisent la reconstitution du film hydrolipidique protecteur déficient.

Vieillissement cutané

La peau vieillit...Pourquoi ?




VIEILLISSEMENT INTRINSÈQUE

Génétiquement programmé, il s’agit d’un processus naturel qui résulte d’une dégénération lente des tissus, inscrit dans le patrimoine génétique de chacun.
C’est « l’horloge biologique », devant laquelle nous ne sommes pas tous égaux…




VIEILLISSEMENT EXTRINSÈQUE

Induit par de multiples facteurs environnementaux, comme l’exposition au soleil, la pollution, le stress, le tabac, etc.
Les facteurs principaux :

Le soleil et les rayonnements UV : le photo-vieillissement est un vieillissement prématuré de la peau causé par une exposition répétée aux rayons ultraviolets du soleil ou à des sources artificielles, dont les effets permanents sont à la fois superficiels et profonds.

L’environnement : les polluants atmosphériques fragilisent le film hydrolipidique protecteur de la peau, et génèrent des radicaux libres au fort pouvoir oxydant, contribuant à un  vieillissement accéléré de la peau. Si les effets néfastes des polluants sont évidents à court terme, ils le sont aussi à long terme, par effet cumulatif des agressions polluantes de faible intensité mais souvent répétées.

L’hygiène de vie : le tabac, le stress, l’excès d’alcool, une alimentation déséquilibrée…Sous l’effet d’une mauvaise hygiène de vie, la peau perd de sa vitalité et de son éclat.
En particulier, elle se crispe sous l’effet du stress ou de la fatigue, provoquant des tensions musculaires et donc l’apparition de stries, de rides. Avec le surmenage, ou en raison d’apports nutritionnels quotidiens insuffisants, les cellules puisent plus intensément dans les réserves du derme pour se nourrir et faire face à la situation : la peau se carence en éléments essentiels : vitamines, oligo-éléments, acides gras essentiels…

 

Comment ? CE QUI SE VOIT…  ET CE QUI SE PASSE…


Les marques du temps qui passe ne sont pas les mêmes tout au long de la vie.




• Les premiers signes du vieillissement cutané, les rides et les ridules, le manque d’éclat du teint et la perte d’élasticité, font leur apparition.
Ces manifestations sont liées au ralentissement du métabolisme des cellules de la peau et à une attaque répétée des radicaux libres : agents oxydants, entre autres dus aux expositions aux rayons UV.







• Puis, les rides se creusent pour former des sillons profonds et la peau perd en fermeté.
Ces marques du temps sont essentiellement liées à une raréfaction des fibres de collagène et à un appauvrissement de la substance fondamentale du derme, l’acide hyaluronique.






• Enfin, la peau mature perd en densité, vitalité et confort.
Avec le temps, la synthèse des composants essentiels de la peau ralentit :
- L’acide hyaluronique et le collagène, molécules clés du tissu de soutien de la peau, se raréfient. L’architecture de la peau se fragilise, perd en densité, se relâche.
- Ces signes sont accompagnés d’une sécheresse cutanée liée à une diminution de la synthèse naturelle des lipides de la peau.





 

LA PREVENTION : INCONTOURNABLE !

Si l’on ne peut pas ralentir le temps ni éviter les évènements stressants de la vie, on peut néanmoins agir sur le vieillissement photo-induit, provoqué par l'exposition de la peau aux rayonnements ultraviolets, responsable à près de 90% du vieillissement cutané.
En réalité, c’est dès le début de la vie qu’il faut être vigilant vis-à-vis des excès de soleil. Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.

La prévention du photo-vieillissement passe par la photoprotection, c’est-à-dire une attitude constante de prudence vis-à-vis des expositions solaires : ne pas s’exposer excessivement aux heures de fort ensoleillement, porter des vêtements, chapeaux et lunettes (homologuées), utiliser des produits solaires offrant une photoprotection élevée.
Sans oublier bien sûr qu’on ne doit JAMAIS exposer directement au soleil un enfant de moins de 3 ans.

Envoyé par courriel
  • Des conseils de soins personnalisés
  • Offres spéciales & concours
  • Avis à propos de vos produits préférés

Chaque peau a des besoins très particuliers,
trouvez votre rituel de soins Eau Thermale Avène.

Commencer maintenant
  • Produits recommandés pour résoudre vos problèmes de peau
  • L'accès à vos produits préférés et commentaires
  • Enregistrement de vos achats pour récompenser votre fidélité
Inscrivez-vous maintenant
Donnez une note de 1 à 5
Vieillissement cutané
Validez

Recherche en cours

Login required

You must log into your Avène account to save this information.


Login or create an account