• 1/1
21/05/2013 - Dossiers

Les allergies au soleil

Puisque les allergies au soleil peuvent toucher toute la famille, certaines questions se posent.

Puisque les allergies au soleil peuvent toucher toute la famille, certaines questions se posent. Quelles sont les allergies? Comment les prévenir?

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il existe deux types de rayons solaires qui atteignent la peau : les rayons UVA et les rayons UVB. Les rayons UVB (petite astuce pour s’en souvenir : B pour brûlures et bronzage) représentent 5 à 10 % des rayons atteignant la peau et touchent principalement sa couche externe. Ce sont eux qui sont responsables des coups de soleil.

Pour leur part, les rayons UVA (petite astuce s’en souvenir : A pour allergies et âge) sont responsables des allergies au soleil et du vieillissement cutané et représentent 95% des UV qui atteignent la peau. Parmi les réactions possibles que peuvent provoquer les UVA sur la peau, on compte trois principales allergies dues au soleil : la lucite estivale bénigne, la lucite polymorphe et l’urticaire solaire.

La lucite estivale bénigne est l’allergie la plus commune et touche environ 20 % de la population. Elle atteint principalement les jeunes femmes âgées entre 15 et 25 ans, mais les enfants peuvent aussi être concernés. C’est deux ou trois jours après une exposition solaire prolongée que les premiers symptômes apparaissent : éruption de boutons rouges, démangeaisons intense sur les bras, les épaules et le décolleté. Elle touche rarement le visage. Afin de prévenir la lucite estivale bénigne, il est recommandé de rester à l’ombre, de s’exposer progressivement au soleil et, bien sûr, d’appliquer une crème protectrice qui protège contre les UVA.

La lucite polymorphe, beaucoup moins fréquente que la lucite estivale bénigne, touche quant à elle autant les hommes que les femmes et peut apparaître dès le printemps dans des conditions de vie courantes. L’éruption apparaît de 12 à 24 heures après l’exposition et persiste durant 2 à 3 semaines et ce, même en absence d’exposition. Tout comme son nom l’indique, la lucite polymorphe (poly = plusieurs; morphe = formes) peut prendre plusieurs formes : plaques rouges assez épaisses, boutons, papules, eczéma ou petites cloques. Dans un tel cas, il est préférable de consulter un dermatologue car l’allergie risque de persister lors de chaque exposition solaire.

Pour sa part, l’urticaire solaire est instantanée, mais peut disparaître à l’ombre, en moins d’une heure. Elle touche majoritairement les femmes entre 20 et 40 ans et apparait sous forme de plaques rouges, légèrement boursoufflées qui démangent énormément. Dans un tel cas, il est recommandé de consulter un dermatologue, d’appliquer une protection solaire adaptée qui protège contre les rayons UVA et de rester à l’ombre.
 

Dans tous les cas, il est conseillé de privilégier une exposition au soleil progressive et d’éviter l’exposition entre 12h et 16h. De plus, assurez-vous que votre protection solaire couvre bien les rayons UVA, responsables des allergies au soleil.

Tous nos produits solaires Eau thermale Avène offrent une protection à large spectre qui vous met à l’abri de ces fameux UVA et UVB.

Pour plus d’informations à propos de nos produits solaires, veuillez cliquer ici :
Gamme orange
Gamme blanche

Envoyé par courriel

Chaque peau a des besoins très particuliers,
trouvez votre rituel de soins Eau Thermale Avène.

Commencer maintenant
  • Produits recommandés pour résoudre vos problèmes de peau
  • L'accès à vos produits préférés et commentaires
  • Enregistrement de vos achats pour récompenser votre fidélité
Inscrivez-vous maintenant

Recherche en cours

Login required

You must log into your Avène account to save this information.


Login or create an account

You can't post more than one comment on a product

Donnez votre avis

* Champs obligatoires

Mon inscription

-Jour
-Mois
-Année

Les marques du Groupe Pierre Fabre :

*Champs obligatoires

Merci d'avoir partagé !

Votre commentaire a été mis en file d’attente pour examen par les administrateurs du site et sera publié après approbation.