Les méfaits du soleil

Comment les UV agissent-ils sur la peau ?

Les UV agissent sur la peau par quatre processus élémentaires :

  • La réflexion, due aux changements d’indice de réfraction, surtout importante pour la lumière visible et l’infra-rouge
  • La diffraction par les fibres et les cellules de chacune des couches de la peau, considérable pour la couche cornée et la couche mélanique
  • La transmission à travers les couches épidermiques
  • L’absorption qui, seule, pourra induire une réaction photochimique au niveau de différentes substances contenues dans les cellules telles que la kératine, la mélanine, les protéines ou encore les pigments caroténoïdes…

 

Les effets chroniques des UV sur la peau sont cumulatifs et interdépendants. Le rayonnement ultraviolet peut être émis par une source naturelle, le soleil, ou artificielle, par exemple les lampes de bronzage. Si les dangers liés aux UVB sont connus depuis longtemps, ceux liés aux UVA le sont depuis peu. Pourtant, ils sont tous les deux dangereux, car ils pénètrent dans l’épiderme et peuvent agir sur les yeux.

Les UVB, ennemis de l’épiderme

90 % des UVB sont absorbés par l’épiderme, la couche superficielle de la peau. Ils stimulent la production d’un pigment appelé mélanine secrété par les mélanocytes, qui va colorer la surface de la peau. Mais ce beau hâle est en réalité une défense de la peau face à l’agression du soleil. Et quand l’exposition aux UVB est si forte que la peau ne peut plus se défendre, c’est là que vous attrapez un coup de soleil (les UVB en sont les principaux coupables). Très énergétiques, les UVB peuvent générer des dommages directs sur l’ADN des cellules de la peau, des lésions d’ADN. A long terme, cela peut conduire à la formation de cancers cutanés. 

 

Les UVA : les plus profonds

Les UVA pénètrent directement dans l’hypoderme, la couche la plus profonde de la peau.  On les a longtemps crus inoffensifs car contrairement aux UVB ils ne provoquent pas de brûlure, on ne ressent donc pas de gêne au moment où ils pénètrent dans la peau. Pourtant ce sont eux les principaux responsables du vieillissement cutané à cause de la perte en élastine des cellules qu’ils provoquent. La peau perd de sa souplesse, s'assèche, les rides apparaissent et se creusent. Ils interviennent aussi dans le développement de certains cancers cutanés, les mélanomes. 

CONSEIL D’AMI ( ET D’EXPERT) 

Les risques d’une exposition répétée au soleil 

Même si l’on aime tous se prélasser sur une plage l’été, l’exposition au soleil n’est pas sans risques, bien au contraire. Les ultraviolets peuvent provoquer de nombreuses réactions cutanées et dommages irréversibles sur la peau comme sur les yeux, et dans les cas les plus graves, des dommages mortels.

 

 

Les bons gestes pour se prémunir des méfaits du soleil

  • N’exposez pas les bébés et les jeunes enfants directement au soleil.
  • Ne pas s’exposer aux heures les plus chaudes, soit de 11 à 16 h.
  • Utilisez une protection vestimentaire adaptée (T-Shirt, lunettes, chapeau...).
  • Adoptez une crème solaire avec un indice de protection élevé. 
  • Ne restez pas trop longtemps au soleil, même si vous utilisez un produit solaire.
  • Renouvelez fréquemment l’application de votre crème solaire pour maintenir la protection surtout après avoir transpiré, nagé ou vous être essuyé.
  • Attention, en réduisant la quantité recommandée, vous diminuez nettement le niveau de protection.
Dans la même gamme

NOS SOLUTIONS POUR PROTEGER L’AVENIR

Les soins Eau Thermale Avène conçus pour protéger la peau et respecter les océans